anniversairePetit billet spécial aujourd’hui pour mon petit, que dis-je?!, pour mon grand garçon! 6 ans déjà!
Il y a 6 ans, il y a eu un gros orage sur Paris dans la nuit du mercredi 6 au jeudi 7 août. Mais, ce n’est pas ce qui nous avait empêché de dormir avec Mister B.! Nous n’avions pas pu fermer l’œil car nous savions que ce jeudi, notre petit bonhomme allait naître. Alors, c’est par un petit matin frais, avec un ciel tout bleu, tout propre, que nous sommes partis à la maternité pour te rencontrer…
Avec du recul, je m’aperçois que nous n’avions aucune idée, à ce moment là, en route vers toi, du choc, du tremblement de terre que nous allions vivre avec ta naissance. Nous étions totalement inconscients, que, en quelque sorte, une part de nous aussi allait naître ce jour là, grâce à toi : nous allions devenir parents! Et comme pour une naissance, ce passage au statut de parents n’a pas toujours été facile ni aisé, avec son lot d’angoisses, d’incompréhensions et de grandes joies!
Quand tu es sorti, je me rappelle m’être dit : « qu’il est beau mon bébé! Qu’il est potelé! Et qu’il promène déjà un petit regard intelligent et curieux sur le monde. »
6 ans après, ce regard tu l’as toujours, toi mon aîné, mon fils, mon amour.
Tu fais ton cahier de vacances, blotti contre moi et je t’observe… Toi qui es celui des 3 enfants dans lequel je me reconnais le plus, pour l’instant : tes yeux, ton sourire, ta capacité à t’émerveiller devant la beauté du monde, toi qui chéris la mer, le fait que tu sois si sociable, si fidèle à tes amis, toi qui n’aimes pas être seul, toujours en mode « projet », ton impatience, et puis aussi déjà parfois cette angoisse sourde que je sens en toi… Par d’autres côtés, tu me surprends totalement toi mon petit sportif si courageux, qui ne tient pas en place…
Je t’élève mais tu me fais grandir également chaque jour. C’est sûr, je suis plus « cool » avec tes sœurs, toi, tu traces la voie…mais quelle belle complicité entre nous… Que celle-ci demeure longtemps, longtemps, longtemps…
Oui, oui voilà, mon fils, je termine, on va à la plage, oui je sais j’ai promis qu’on mangerait une glace aujourd’hui….
Juste un dernier mot… Joyeux anniversaire!