anniversaireC’est la saison des anniversaires!

Et oui, la Turbulette a un an! Un an d’écriture (114 articles!), un an de partages, de découvertes, un an de formidables rencontres, un an de pépites et de lecteurs toujours plus nombreux et fidèles. Merci!!!

Le premier article que j’ai osé relayer sur les réseaux sociaux date donc d’un an et c’était à l’occasion d’un autre anniversaire: le tien, mon amour de petit garçon! Que dis-je!!! Mon grand garçon! 7 ans aujourd’hui!! Quand je relis cet article ici, je me rends compte que tu as tellement grandi mais que certaines choses n’ont pas changé! Je m’auto- cite (oui, oui, on a le droit au bout d’un an !:-)):

« … Toi qui es celui des 3 enfants dans lequel je me reconnais le plus, pour l’instant : tes yeux, ton sourire, ta capacité à t’émerveiller devant la beauté du monde, toi qui chéris la mer, le fait que tu sois si sociable, si fidèle à tes amis, toi qui n’aimes pas être seul, toujours en mode « projet », ton impatience, et puis aussi déjà parfois cette angoisse sourde que je sens en toi… Par d’autres côtés, tu me surprends totalement toi mon petit sportif si courageux, qui ne tient pas en place… »

Cette ressemblance troublante, j’y pense à chaque fois que j’écoute cette superbe chanson de Benjamin Biolay : Ton héritage.

« Si tu aimes les soirs de pluie
Mon enfant, mon enfant
Les ruelles de l’Italie

Et les pas des passants
L’éternelle litanie
Des feuilles mortes dans le vent
Qui poussent un dernier cri
Crie, mon enfant

Si tu aimes les éclaircies
Mon enfant, mon enfant
Prendre un bain de minuit
Dans le grand océan
Si tu aimes la mauvaise vie
Ton reflet dans l’étang
Si tu veux tes amis
Près de toi, tout le temps

Si tu pries quand la nuit tombe
Mon enfant, mon enfant
Si tu ne fleuris pas les tombes
Mais chéris les absents
Si tu as peur de la bombe
Et du ciel trop grand
Si tu parles à ton ombre
De temps en temps

Si tu aimes la marée basse
Mon enfant, mon enfant
Le soleil sur la terrasse
Et la lune sous le vent
Si l’on perd souvent ta trace
Dès qu’arrive le printemps
Si la vie te dépasse
Passe, mon enfant

{Refrain:}
Ça n’est pas ta faute
C’est ton héritage
Et ce sera pire encore
Quand tu auras mon âge
Ça n’est pas ta faute
C’est ta chair, ton sang
Il va falloir faire avec
Ou, plutôt sans.« 

Alors, en cette journée spéciale du 7 août: Joyeux anniversaire, mon fils! 

Et Joyeux anniversaire à la Turbulette! 

Ah, au fait, La Turbulette se met en pause estivale quelques semaines … Pour mieux préparer la rentrée! Une interview « Papa et Maman travaillent  » au top, de superbes livres à découvrir, une famille qui navigue, une maman Wedding planer… Bref, ce sera une rentrée haute en couleurs! Rendez vous début septembre!