Photo Estelle SiteLe retour au travail après un congé maternité ou un congé parental peut être un moment délicat à gérer dans l’équilibre entre sa vie personnelle et sa vie professionnelle. Après quelques mois de tête à tête avec la chair de notre chair, voilà qu’il faut reprendre le rythme des réunions, des deadlines, des trajets et des projets… Pas toujours évident! Outre la difficulté que l’on peut ressentir à devoir se séparer de son enfant, on peut aussi avoir tendance à vouloir être aussi parfaite qu’avant la naissance de bébé à tous les niveaux. Rester la collaboratrice aussi disponible et impliquée qu’avant, pour continuer à évoluer dans son job… A part que maintenant il y a aussi la nounou qui nous attend à 19 heures pétantes, bébé qui doit prendre son bain, ses purées bio à préparer pour le lendemain, et en prime…une nuit avec 3 réveils pour cause de poussées dentaires! Personnellement, quand j’ai repris mon travail, à la naissance de mon aîné, j’ai cherché à tout gérer de front… Au bout de 6 mois de ce rythme et sous les yeux ébahis de mon stagiaire qui se demandait quand est-ce que je prenais cinq minutes pour moi…Un ménisque déplacé au niveau de la mâchoire! Là, j’ai compris que je devais revoir ma façon de travailler et de gérer mes priorités aussi bien pro que perso… pour desserrer les dents, gagner en efficacité au travail et en plaisir en famille!

C’est pourquoi, quand une amie RH m’a parlé de bboosstt qui propose des formations en entreprises dédiées aux parents revenant après un congé maternité ou parental, afin de de les aider à concilier leurs différents rôles, et même à booster leur carrière, j’ai trouvé l’idée géniale et novatrice! Estelle Dufétel, la fondatrice de bboosstt a accepté de me rencontrer pour me présenter ces programmes. Mais ce fut aussi l’occasion d’échanger avec elle sur l’égalité professionnelle homme-femme, ainsi que sur son parcours passionnant et sur la façon dont elle gère, elle-même, au quotidien son équilibre vie pro/vie perso.

Compte-rendu d’une rencontre boostante!

Estelle, vous êtes la fondatrice de bboosstt. Pouvez-vous en quelques mots nous décrire votre parcours?

      J’ai 37 ans, je suis maman de deux enfants de 5 et 3 ans. Après une première expérience de juriste en droit social pendant 4 ans à l’Assemblée des Chambres de Commerce et d’Industrie, j’ai rejoint à 28 ans une start-up dans le secteur de la fibre optique dans laquelle j’ai créé le service Ressources Humaines. Un travail intense puisque j’ai recruté avec l’aide de mon apprenti une centaine de collaborateurs en 1 an! Puis, cette start-up a été rachetée par 9Cegetel…. qui, un an après, a été également rachetée par SFR.

Quand et pourquoi avez-vous fondé bboosstt?

     L’idée de bboosstt a émergé à la naissance de ma fille. D’un coup, je me suis retrouvée avec deux casquettes. La casquette RH, que je maîtrisais bien et une nouvelle casquette, celle de Maman, inconnue, celle-là. Et alors que, par exemple, j’avais toujours eu l’habitude de travailler relativement tard, je me suis demandée comment j’allais faire pour voir ma fille… Car je voulais la voir! J’ai dû apprendre à m’organiser au travail pour pouvoir rentrer le soir à 19 heures au plus tard.

      Alors que j’avais tout le soutien de mon conjoint, des boss plutôt compréhensifs, je ne vivais pas pourtant très bien cette situation: j’avais l’impression de ne pas avoir assez bien communiqué avant mon départ en congé maternité et que cela avait des conséquences sur mon évolution de carrière. De plus, je me sentais également tiraillée entre ma vie professionnelle et ma vie familiale…

     Bref, cette première immersion dans le monde d’une maman qui travaille a vraiment été un déclencheur dans le mûrissement de l’idée de bboosstt. Mais c’est surtout le casse-tête du mode de garde qui est à l’origine de tout. Quand j’ai vu le nombre d’heures que nous avons passées mon mari et moi sur des tableurs Excel hypercomplexes pour essayer de calculer le salaire d’une nounou en garde partagée ou la difficulté que nous avons eue à recruter la perle rare, alors que pourtant recruter cela fait partie de mon métier, je me suis dit qu’il y avait là quelque chose à faire afin d’apporter de l’aide aux parents à ce sujet.

     Cependant, assez vite est apparue l’idée qu’il ne fallait pas que je me limite à une aide opérationnelle sur les modes de garde, mais que l’offre que je pouvais apporter devait aussi accompagner le développement des parents salariés de manière plus globale. Cette idée a fait son chemin, grâce à une formation de coaching chez International Mozaik et à des rencontres clés, début 2014… J’ai fondé le centre de formations et de coaching….bboosstt!

Logo bboosstt PNG

Parmi les différents programmes que propose bboosstt pour favoriser l’égalité homme/femme au travail, certains sont destinés aux parents salariés. Pouvez-vous nous expliquer en quelques mots comment se déroule un tel programme?

      Le programme « Parents bboosstt » peut être adapté en fonction des spécificités des entreprises mais il se déroule généralement de la manière suivante, comme cela a été le cas, par exemple, au sein de SFR.

      Une première journée optionnelle est proposée aux salariés avant le départ en congé maternité/d’adoption/parental. C’est l’occasion de réfléchir à comment anticiper son départ en développant une communication efficace, par exemple dans la passation des dossiers mais aussi d’acquérir les bons réflexes pour gérer ses émotions et/ou sa culpabilité. On arrête de s’excuser parce que l’on est enceinte! Pendant cette journée intervient également un spécialiste de la FEPEM (Fédération des particuliers employeurs) afin d’avoir une véritable boite à outils pour s’y retrouver sur les différents modes et coûts liés à la garde de votre enfant.

      Les deux autres journées ont lieu dans un maximum de six mois après le retour de congé. La première journée après la reprise du travail est surtout axée sur la gestion du temps et des priorités avec de nombreuses mises en situation. L’approche coaching de bboosstt permet aux participants de repartir de cette journée avec un plan d’action personnalisé afin de concilier au mieux leur temps de vie.

     Lors de la dernière journée, l’accent est mis sur la relecture du plan d’action et surtout ses réalisations. C’est vraiment la journée pour travailler sur son projet professionnel avec un autre regard et pour gérer et développer sa carrière en intégrant sa  nouvelle vie de parents.

Capture d'écran 2015-05-10 22.38.57

Petite question: quelle est la proportion d’hommes dans ce programme?

     A titre d’exemple, dans le programme que nous avons développé chez SFR, nous avons coaché une soixantaine de mamans… et un papa! Alors oui, il y a encore du chemin à faire!

Dans un sondage Ipsos paru à l’occasion du Forum Elle Active en mars dernier,  31% des femmes interrogées ont constaté que leur congé maternité avait eu des conséquences négatives sur leur évolution professionnelle. Est-il réellement possible de transformer ces congés en levier de performance pour avancer dans sa carrière? 

      C’est tout l’état d’esprit de bboosstt que de développer la confiance des salariés dans leur capacité à pouvoir articuler au mieux leurs différents temps de vie… Et par là même de booster leur carrière également. Car mieux articuler ses temps de vie, c’est aussi apprendre à gérer les priorités, à déléguer, à savoir dire non, à être plus efficace, à travailler son réseau, à trouver des alliés car seul on ne peut pas réussir… autant de compétences et d’atouts pour la réussite professionnelle!

Quel type d’entreprises travaillent avec bboosstt et pourquoi?

     Les entreprises clientes de bboosstt sont, pour l’instant, toutes de grandes entreprises. Il me semble que ces entreprises ont envie d’aller bien au delà du cadre légal et elles souhaitent mettre en place les moyens d’y arriver. Elles sont particulièrement sensibilisées sur le sujet qui est devenu stratégique. Aussi, le programme bboosstt permet de mettre en place des actions innovantes dans le cadre de la loi sur l’égalité professionnelle femmes – hommes.

      Les managers et les services de ressources humaines ayant peu de temps à consacrer aux mamans qui reviennent à leur poste après un congé maternité, bboosstt leur propose ainsi une solution pour les accompagner dans cette démarche.

      Les feedbacks des entreprises avec lesquelles je travaille sont toujours très positifs car ils constatent qu’avec ce genre de programmes, la motivation de leurs collaboratrices « mamans » se trouve renforcée : cela leur permet donc de retenir ces talents et de diminuer le turnover. Autre avantage pour ces entreprises : avec de telles initiatives elles attirent de nouveaux collaborateurs car cela participe à rendre leur image innovante. C’est donc un véritable enjeu gagnant-gagnant pour les entreprises…tout en leur permettant également d’être en conformité avec la loi.

ordi bis

Et, vous, Estelle, comment arrivez-vous à concilier votre vie professionnelle et votre vie personnelle, entre deux enfants et une entreprise en plein essor comme bboosstt?

     Ah… Je me dois bien sûr d’incarner cet équilibre! Même si ce n’est pas toujours facile, je l’admets… La création de bboosstt m’apporte l’immense avantage d’être beaucoup présente pour mes enfants puisque je travaille essentiellement de la maison. Cependant, il faut bien que j’avance aussi…Donc, une jeune fille vient m’aider quelques heures en semaine le soir pour garder les enfants après l’école, lorsque je dois encore travailler.

     C’est sûr que l’articulation de mes temps de vie s’emmêle de temps en temps, par exemple, quand je dois travailler tard pour finir une formation, ou quand je vais à une conférence ou à une rencontre par le biais de mon réseau le soir (je suis notamment membre de PWN Paris -Professional Women’s Network). Mais je peux compter sur mon conjoint… ce qui est un formidable levier de réussite pour moi!

N’y a t-il pas quand même quelque chose qui ne fonctionne pas très bien dans votre équilibre vie pro/vie perso, que vous souhaiteriez changer ou améliorer?

     Mon meilleur ennemi… c’est mon téléphone! C’est vrai que j’ai tendance à jeter un oeil sur mon téléphone quand on est en famille pour checker les mails de mes clients. Mais c’est un point que j’ai abordé avec mon conjoint… et depuis quelques temps, je fais des efforts… et je me force à le poser plus souvent!

En conclusion, toujours dans le sondage Ipsos/Elle Active paru en mars, certains chiffres sont éloquents: 64% des femmes interrogées trouvent une solution de garde pour un enfant malade contre 7% des hommes. Selon vous, quels sont les axes de développement pour que la parentalité soit un facteur, à l’avenir, pleinement intégré dans les sociétés?

    Je pense qu’évidemment cette question ne doit pas reposée uniquement sur les femmes, mais nécessite l’implication de tous. Et elle passera, avant tout, selon moi, par la volonté des managers et des services de ressources humaines en entreprise. Mais, encore faut-il qu’ils soient eux-mêmes formés à la question de l’égalité professionnelle. D’ailleurs, certaines sociétés m’ont demandé de co-construire avec elles un programme spécifique à destination des managers et des RH. C’est ainsi qu’est né le programme « managers de l’égalité professionnelle ».

     Mais, au risque de vous surprendre, je pense aussi que la parentalité ne sera pleinement partagée en entreprise que lorsque nous les femmes, nous laisserons aussi la place aux hommes. Votre mari met deux bodys l’un sur l’autre à votre bébé? Laissez le faire! Il va bien finir par se rendre compte un jour peut-être que deux bodys c’est trop… 🙂 Apprenons à lâcher, à ne pas vouloir toujours tout contrôler, apprenons à considérer nos conjoints comme de vrais partenaires sur lesquels on peut s’appuyer pour réussir et notre vie professionnelle et notre vie personnelle. C’est vraiment un point essentiel pour moi et c’est d’ailleurs la raison pour laquelle, bboosstt vient de lancer le premier Atelier Mixité « Comment faire de votre conjoint votre meilleur partenaire ? »

Merci encore, Estelle, pour cet entretien! Je souhaite beaucoup de succès aux différents programmes de bboosstt! N’hésitez pas à aller faire un tour sur le site de bboosstt, vous y trouverez en bonus des modèles de lettres à télécharger bien utiles comme pour demander un congé parental, un modèle de contrat en garde partagée etc.

Vous retrouverez également toutes les actualités de bboosstt et de nombreux articles sur la parentalité en entreprise et l’égalité professionnelle homme-femme sur le blog de bboosstt ici.

CC: les photos et logos de cet article sont la propriété de bboosstt.

Logo bboosstt PNG