POP UPEn début de semaine, j’ai eu des nouvelles d’une de mes amies qui travaille pour une marque de cosmétiques que j’aime particulièrement pour son sérieux, Dr Pierre Ricaud. Et elle me racontait, la chanceuse, qu’elle était à Moscou où elle venait d’ouvrir le premier « pop-up store » de cette belle marque. Quand je lui ai demandé « mais qu’est-ce donc? » elle m’a expliqué qu’un pop-up store est un magasin éphémère et évènementiel, qui, comme il n’a pas vocation à rester longtemps en place, est monté très rapidement et sort de terre donc « comme par magie »… ou comme un élément qui se déploie à l’ouverture d’une page de certains livres pour enfants….Et voilà, j’avais l’idée de ma rubrique de cette semaine: vous présenter quelques livres « pop-up »… Merci à mon amie pour cette piste de réflexion!

Pour revenir à ma sélection de livres pop-up de ce jour, je dois, d’abord, vous faire un aveu. Je n’aime pas ces livres animés. Je sais, je suis très vieille école mais pour moi, un livre reste plat et en papier. Je suis, par exemple, réfractaire à lire un roman sur une tablette. Et surtout, selon moi, un livre se suffit à lui-même par ses mots et ses illustrations si c’est un livre pour enfants. Par exemple, il y a quelques années était sortie une édition pop-up du Petit Prince, ce qui est pour moi une hérésie, tant les dessins de Saint-Exupéry sont beaux et accessibles à des enfants, sans être obligé de leur « faire prendre du volume ».  C’est pour moi dénaturer la poésie de cette oeuvre!

Mais, comme toujours, quand on a des enfants, on évolue sur nos beaux principes et on change d’avis. En effet, mes petits adorent les livres avec justement des animations qui se déploient. Alors, même si je reste globalement sur mon sentiment premier, d’autant plus que les pop-up c’est fragile et qu’avec des enfants, on doit y faire très attention, je dois reconnaître que cette technique d’animation apporte, pour certains livres, beaucoup.

Par exemple, dans La Petite Boite Jaune de Carter, les pop-up de ce petit livre pour petits sont très bien pensés car ils mettent en scène des contraires que les enfants commencent à assimiler. Par exemple, la petite boite jaune est en haut puis en bas, elle monte puis elle descend ou encore elle est ouverte puis fermée. De plus, le pop-up final est particulièrement beau et ne cesse d’émerveiller Louise et maintenant aussi Soline.

De même, dans Océano, les auteurs, Anouck Boisrobert et Louis Rigaud nous invitent grâce aux pop-up à un voyage à travers mers et océans. Ils nous font suivre la navigation d’Océano, petit voilier parti pour un long voyage. Grâce à un jeu de découpage de la page en deux plans, le lecteur a vraiment l’impression de naviguer avec le voilier sur les mers puis de plonger dans les profondeurs à la découverte du monde sous-marin. Le résultat est bluffant, plein de poésie et le recours aux pop up trouve ici tout son sens. …

Enfin, dans le dernier ouvrage que je veux vous présenter ce matin, l’édition animée de L’Arche de Noé, je trouve également que les pop-up sont bien adaptés. En effet, pour les enfants, l’histoire de Noé est quand même assez terrible, ce déluge céleste qui tombe sur les hommes, et cette frêle embarcation qui vogue sur les flots en colère. Quand je lis cette histoire aux enfants, je trouve toujours que l’arc-en-ciel magnifique qui se déploie à la fin permet de terminer la lecture de manière apaisée, ce qui serait peut être moins facile juste avec les mots. .

Comme vous le voyez, je ne suis toujours pas une grande fan des livres pop-up… mais je conçois que, utilisés à bon escient, ils sont un vrai plus dans la découverte du monde des livres par nos enfants! Et vous, quels livres animés aimez-vous? Faîtes moi changer d’avis!!!

Dr Pierre Ricaud 

La Petite Boite Jaune, David A. Carter, Editions Mango Jeunesse

Océano, Anouck Boisrobert et Louis Rigaud, Editions hélium

L’arche de Noé, Editions Bayard Jeunesse, collection Le Chemin des Petits