semaine mondiale allaitementA l’occasion de la Semaine Mondiale de l’Allaitement Maternel, organisée en France par la CoFAM, Coordination Française pour l’Allaitement Maternel regroupant les associations de soutien et les professionnels de santé impliqués, j’ai décidé de consacrer la rubrique « le tableau du mois » non pas à un, mais à trois tableaux représentant un enfant au sein de sa mère, trois tableaux choisis parmi une foule d’oeuvres consacrées à ce sujet, mais que j’ai sélectionnés car ils me touchent particulièrement.

Alors, je sais, au mois d’août, je vous avais déjà fait le coup de la Semaine Mondiale de l’Allaitement, rappelez vous, j’avais consacré ici un article à remercier les pères qui soutenaient leurs compagnes dans leur choix de l’allaitement. Renseignements pris, il semblerait que la « vraie » semaine a bien lieu en août mais, comme en France cela tombe en pleine période de congés, elle est décalée chez nous au mois d’octobre. Peu importe… Il vaut mieux faire plutôt deux fois qu’une, un focus sur l’allaitement maternel, je trouve, afin de le promouvoir au mieux.

En effet, selon une étude publiée la semaine dernière dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire, et que vous pouvez lire ici, la France est encore l’un des pays d’Europe où le taux d’allaitement maternel est à la naissance l’un des plus bas. Ce qui m’a d’ailleurs le plus surprise dans cette enquête, ce n’est pas que seulement un quart des bébés soient encore allaités à 6 mois puisque c’est souvent lié à la reprise du travail, mais que la durée médiane de l’allaitement exclusif soit de trois semaines et demi. Trois semaines et demi! Quel dommage je trouve! Outre la perte du bénéfice prouvé pour la santé du bébé, arrêter ou introduire le lait maternisé, alors que le plus dur, à savoir les premières semaines, et j’en sais quelque chose, est passé, c’est à mon avis, se priver de moments délicieux dans la relation à venir avec son enfant.

Si je devais donner un seul conseil concernant l’allaitement il serait, si on a envie de dépasser ces fameuses trois semaines et demi, de ne pas oublier de se reposer sur son entourage pour gérer la fatigue du début (encore merci à Mister B.!), de chercher du soutien auprès d’amies bienveillantes, (moi, j’ai même dérangé une amie en vacances en Afrique du Sud dans un moment de panique!), de professionnelles ou auprès de la Leche League. Cette association a été et est toujours d’une grande aide, huit mois après sa naissance, dans mon allaitement de Soline grâce à de super animatrices et aux rencontres mensuelles entre mamans.

Et pourquoi pas, trouver également du soutien dans la contemplation des trois belles oeuvres que j’ai choisies de vous montrer, célébrant cet acte si naturel?

Le premier tableau sur lequel je souhaite m’attarder date du XVIIème siècle. Il s’agit de la Sainte Famille de Rembrandt peinte en 1634 et conservée à la Alte Pinakothek de Munich. Je trouve que Rembrandt a réussi à rendre cette scène religieuse de la maternité particulièrement humaine, émouvante et joyeuse également. Jésus vient de boire, l’enfant est repu et a un sourire bienheureux. La Vierge sourit également, sereine et Joseph se penche, comme pour vérifier que tout va bien. Si nous faisions abstraction du décor, cette scène me rappellerait presque certaines des photos de la naissance de mes enfants prises à la maternité, avec Mister B. qui se penche sur nous, tant ce bonheur autour du nouveau-né me semble intemporel.

saintefamillemunich

Le deuxième tableau que j’aime particulièrement est celui de Renoir représentant sa compagne en train d’allaiter leur fils Pierre. Quelle lumière, quelle vie dans cette oeuvre datant de 1886 et que vous pouvez admirer au musée d’Orsay! Quel beau bébé dodu encore une fois et surtout quelle décontraction et sérénité de la mère, qui allaite là, en plein milieu d’un champ, chapeau de paille sur la tête. Quand je pense qu’aujourd’hui des associations sont obligées de lancer des campagnes pour que les femmes puissent se sentir à l’aise quand elles allaitent, avec la plus grande pudeur la plupart du temps, dans un lieu public, je leur proposerais bien que l’on reprenne ce tableau comme affiche. Le seul petit bémol que j’éprouve devant ce tableau, qui me ravit par ailleurs, est que la mère ne regarde pas son enfant dans cette scène.

renoir

C’est pour cela que je souhaitais terminer cette rubrique en vous montrant cette troisième oeuvre datant de 1916 qui représente pour moi un pur moment de complicité entre une mère et son enfant pendant l’allaitement. Ce tableau du peintre italien Gino Severini, intitulé « Maternité » est, pour moi, saisissant de réalisme: la posture de la femme, son corsage ouvert, son regard doux sur l’enfant, tout respire la simplicité et la modernité (à part l’emmaillotage…). Et cet enfant est à croquer avec ses petits cheveux noirs… et surtout sa petite main posée sur le sein de sa mère qui rend la scène touchante et absolument charmante… et qui me rappelle tant celle de ma petite Soline…

maternité italienne

J’ai découvert cette oeuvre récemment sur une page Facebook qui s’intitule « Photos et documents d’allaitement à travers les âges » et qui s’est donnée pour mission de « recueillir et publier des photos, des images et des documents d’allaitement à travers les âges, afin de normaliser l’allaitement ». Je vous invite à y jeter un coup d’oeil, si le sujet vous intéresse, car les documents rassemblés y sont très riches.

Et vous, quels tableaux vous parlent à ce sujet? N’hésitez pas à m’en faire part!

Bulletin épidémiologique hebdomadaire 7 octobre 2014

La Leche League

Photos et documents d’allaitement à travers les âges

Affiche en début de texte réalisée par la CoFAM Coordination Française pour l’allaitement maternel