Mon ÉNORME coup de cœur! Cet album sur le temps qui passe et sur l’amour filial, à lire de 3 à 103 ans est absolument magnifique!
Je l’ai découvert il y a 3 ans en regardant « Les Maternelles ». Et la présentatrice en parlait avec une telle émotion, que j’ai voulu le lire… Et je suis, aujourd’hui encore, sous le charme de cette histoire et de ces très belles illustrations.
Un petit garçon part se promener avec son père en forêt. Une promenade pleine de poésie… Au retour, comme il est fatigué, son père le porte sur ses épaules et a cette phrase magnifique, quand son fils lui demande s’il n est pas trop lourd : « ce qu’on porte avec amour n’est jamais trop lourd… »
Le petit garçon grandit, n’a plus besoin de son père pour marcher, délaisse ses parents qui vieillissent…
Puis, un jour, adulte il part se promener avec son vieux père. Au retour, celui-ci ne peut plus avancer et c’est au tour du fils de porter son père, et de comprendre tout le sens de cette phrase.
Ce livre a provoqué pas mal de questions de la part de mon aîné et ce fut là une bonne occasion d’aborder avec lui le fait qu’il va grandir, devenir un beau jeune homme, et nous ses parents vieillir…
J’ai offert ce bel album à plusieurs enfants de mon entourage… Et même à un adulte fâché avec son père!
Alors bonne lecture avec vos enfants… Et vos parents!

amour-quon-porte

 

 

L’amour qu’on porte
Jo Hoestlandt
Milan Jeunesse