cerveau de votre enfantA la naissance de Soline, pendant mes nuits entrecoupées, la lecture d’un livre a changé la vision que j’avais de mes enfants : Pour une enfance heureuse de Catherine Gueguen. Ou comment les dernières découvertes en neurosciences sont venues me conforter sur le chemin de l’éducation bienveillante…. Car oui, les enfants ont un cerveau qui est encore en « construction », et ce même, jusqu’à l’âge de 25 ans! On ne peut pas demander à un enfant de trois ans qui hurle de frustration et de colère de tout simplement « se calmer ou je te donne une fessée »… Car il n’est pas capable, physiologiquement parlant, de retrouver sa sérénité seul. Il a besoin de notre aide et de notre bienveillance. Et je trouve que cela change tout quand on est parent que de le savoir, cela nous aide à être plus patients avec nos enfants, à prendre plus de recul et à mieux les aider à grandir.

Depuis ce livre de Catherine Gueguen (que j’espère avoir le temps prochainement de vous présenter ici), alors que je ne connaissais rien au sujet, le cerveau me passionne. J’ai d’ailleurs regardé avec beaucoup d’intérêt la semaine dernière les excellentes vidéos du Sommet des parents qui abordaient le sujet comme la conférence de Marie-Françoise Neveu ou celle de Pascale Toscani.

J’ai donc reçu avec beaucoup de plaisir de la part des éditions Les Arènes, le livre Le cerveau de votre enfant des Docteurs Daniel J. Siegel et Tina Payne Brison, préfacé par Isabelle Filliozat, à l’occasion du lancement de leur nouvelle collection sur l’éducation positive. Et cette lecture m’a ravie! Voici un ouvrage simple, concret, pratique et clair pour nous aider à mieux comprendre cet organe complexe qu’est le cerveau… Et ainsi, aussi, à mieux élever nos enfants!  Pour reprendre le titre du premier chapitre, en deux mots, ce livre nous met sur la voie, nous parents, de « survivre ET s’épanouir« !

Pourtant, cerveau gauche, cerveau droit, avec plusieurs « étages »… Comment s’y retrouver? L’un des principes de base énoncé dans le livre est que la clé du bien-être réside dans ce que les auteurs appellent « l’intégration«  car « elle permet aux aires cérébrales distinctes de fonctionner comme un tout ». En douze courtes « leçons », les auteurs nous présentent les dernières connaissances sur le cerveau ainsi que des techniques pour intégrer ce savoir au quotidien de l’enfant:

Leçon n° 1 : Se connecter et rediriger. Surfer sur la vague de l’émotion

Leçon n° 2 : Nommer pour apprivoiser. Raconter son expérience pour endiguer ses émotions

Leçon n° 3 : Sollicitez-le, ne le faites pas enrager. Faites appel au cerveau d’en haut

Leçon n° 4 : L’utiliser pour ne pas le perdre. Exercer le cerveau d’en haut

Leçon n° 5 : Bouger le corps pour ne pas perdre l’esprit.

Leçon n° 6 : Utilisez la télécommande de votre esprit. Ravivez vos souvenirs

Leçon n° 7 : La chasse aux souvenirs dans la vie familiale de tous les jours.

Leçon n° 8 : Laissez passer l’orage. Expliquez à vos enfants que les émotions sont passagères

Leçon n° 9 : SISP. Etre attentif à ce qui se passe en nous (SISP: Sensations, Images, Sentiments et Pensées)

Leçon n° 10 : Exercer sa claire conscience. Apprendre à se recentrer

Leçon n° 11 : Augmenter le plaisir d’être en famille. Profitez les uns des autres

Leçon n° 12 : Se connecter par le conflit. Apprenez à vos enfants à se disputer en gardant le « nous » en tête

Le gros plus de cet ouvrage, selon moi, est qu’il est présenté de manière pragmatique et qu’il donne des outils concrets. Par exemple, chacune des « leçons » que je viens de citer est systématiquement illustrée par une BD présentant des saynettes de la vie quotidienne pour expliquer aux parents comment répondre à certaines situations. Moi, fan de Faber et Mazlish, je ne peux que être sensible à cette approche.

Mais ce que j’ai préféré, ce sont les illustrations qui s’adressent directement aux enfants pour leur expliquer le fonctionnement de leur cerveau dès 4-5 ans. J’aime quand on considère les enfants comme des êtres capables de comprendre, si c’est présenté de manière adaptée! Ce qui est le cas ici! Les auteurs l’avaient d’ailleurs souligné: « Il peut paraître étrange de parler à de jeunes enfants du cerveau. Après tout, il s’agit de neurosciences. Mais nous avons découvert que même les plus petits – âgés de quatre ou cinq ans à peine- comprennent bien le fonctionnement basique du cerveau, et avec le temps, ils appréhendent leur comportement, leurs émotions et leur moi propre d’une manière plus pertinente ».

L’une de ces illustrations à destination de nos enfants les plus frappantes, selon moi, est celle qui représente le cerveau comme une main avec le poing fermé et le poing ouvert pour expliciter les notions de cerveau du haut et de cerveau du bas… Et ce qui se passe quand on pique une crise! Cette illustration a été mise en vidéo, vous pouvez la regarder ci-dessous:

 

Un autre dessin très parlant est celui de la « roue de la conscience » (ou Mindsight) qui peut aider l’enfant à intégrer les multiples parties de lui-même. Le contrôle, par exemple, qu’il appréhende n’est qu’un point sur la roue des émotions qui le construit et il n’est pas nécessaire d’accorder à cette angoisse plus d’importance que les autres points comme la joie de retrouver un ami, le plaisir du goûter qui arrive…. Il suffit de se concentrer sur d’autres points plus positifs de sa roue…

Et les parents sont également mis à contribution puisqu’évidemment, ce qui est expliqué aux enfants sur le fonctionnement du cerveau… Marche aussi pour les parents! J’ai donc beaucoup apprécié également les passages « Parents, à vous de jouer » qui nous permettent d’expérimenter le fait de faire fonctionner notre cerveau comme un tout car, « vous pouvez vous connecter à votre enfant, parce que vous-même êtes connecté. »

Ajoutez à cela un tableau récapitulatif par âge des différentes étapes du développement du cerveau par rapport aux douze « leçons » et un pense-bête très bien fait à coller sur le frigo, et vous comprendrez pourquoi je vous recommande vivement de mettre Le cerveau de votre enfant dans la liste de vos livres à lire cet été!

Bonne lecture!

NB: L’article ci-dessus est également publié sur le site participatif Les Vendredis Intellos. N’hésitez pas à faire un tour sur ce site où tous les vendredis (et samedis!), des contributeurs et contributrices, parents ou non, experts ou non, partagent sans complexes ni prétention dans le respect du point de vue de chacun, leurs lectures du moment dans le vaste domaine de l’éducation, de la parentalité et plus généralement de l’enfance…

 Le cerveau de votre enfant de Daniel J. Siegel et Tina Payne Bryson, éditions Les Arènes.