bras couverture« Et le père dans tout ça? », me direz-vous… Et vous auriez raison, chers lecteurs! La Turbulette vous parle de naissance, d’enfance et de turbulences mais finalement, peu des papas… Et pourtant, Dieu sait comme ils nous sont indispensables, à tout point de vue, pour accueillir, éduquer et élever nos petits bouts! J’avais consacré, en août, un de mes articles à remercier nos hommes, lorsque ceux-ci nous accompagnent et nous soutiennent dans cette grande aventure qu’est l’allaitement (ici) mais août c’est déjà loin… Et c’est pourquoi j’ai souhaité aujourd’hui mettre à l’honneur du Livre du Vendredi les papas et ce bel ouvrage que j’ai découvert récemment, Les bras de papa, rien que pour moi.
C’est, en effet, un long et joli poème d’amour que la petite héroïne de ce livre déclame à son père… qui n’est symbolisé que par ses bras! Qui sont énormes et s’étalent sur les doubles pages. Ils sont, de plus, en léger relief lorsque l’on touche ce livre cartonné et donnent ainsi une présence bien réelle au gré de l’imaginaire de l’enfant: les bras château-forts de Papa qui protègent la petite reine des loups, les bras-serpents boas qui s’enroulent pour chatouiller, les bras-bouées à la piscine, les bras-monstres qui jouent à effrayer, mais aussi les bras-barrières qui savent poser des limites en cas de grosses colères. Jo Witek et les jolies illustrations de Christine Roussey (j’aime la manière dont est dessinée cette petite fille coquine) permettent ainsi aux petits (et grands) lecteurs de s’interroger sur le rôle d’un papa. Cet amour immense de la petite fille pour son père me rappelle cette autre très belle histoire d’amour filial dont je vous ai déjà parlé ici, L’amour qu’on porte. 
intérieur bras
Mais ils ne sont pas si nombreux, je trouve, les livres pour enfants à mettre autant en valeur un père (la mère n’est, ici, citée qu’une seule fois). Et c’est ce que j’apprécie dans cet album, cette façon de traduire l’amour d’un père pour son enfant et son implication dans son éducation. Ce qui n’est pas sans me faire penser à cette rubrique récente intitulée « Superdad » qu’une de mes amies a lancée sur son blog que j’aime beaucoup suivre et que je trouve si contemporain et raffiné: Sweet Cabane. Dans cette rubrique, elle souhaite laisser la parole aux pères sur la paternité :  leur rôle de père, ce que ça a changé dans leur vie, ce qu’ils aiment faire avec leurs enfants, les conseils qu’ils donneraient à de nouveaux pères … Les deux premières interviews de papas qu’elle a réalisées sont vraiment intéressantes et touchantes et me renforcent dans l’idée que les pères ont tant à dire, à nous dire…
Pour terminer cet article, je vais bien sûr, faire une « spéciale dédicace » à Mister B., le père incroyable de mes enfants, ce papa qui sait également (presque) tout faire: consoler, cajoler, dire non sans (trop) s’énerver, cuisiner (hyper important chez nous!!!), jouer, soutenir sa femme parfois dépassée par les trois petits monstres et encore ce matin, réussir à donner son médicament à notre petite fille fiévreuse qui refusait obstinément de le prendre….Alors tout simplement, merci Mister B!
PS: Les bras de papa rien que pour moi fait suite à un autre ouvrage du même auteur et de la même illustratrice intitulé Toi dedans, moi devant : le ventre de maman, qui évoque la naissance d’un bébé et le fait de devenir grande sœur.
Les bras de papa, rien que pour moi. Jo Witek, Editions de la Martinière, 2012