petits papiersPendant les vacances de Noël, nous avons, comme d’habitude, beaucoup roulé afin de voir nos familles et amis éparpillés en France. Alors, vous vous en doutez, nous avons dû occuper nos trois petits et cette année, c’est le jeu des charades qui a remporté un franc succès. Mais comme on ne peut pas jouer aux charades pendant des heures non plus, nous avons écouté en voiture, comme à chaque période de vacances, des livres audio, ce dont je vous ai déjà parlé ici et ici. Et nous avons notamment écouté Les petits papiers de Mathilde, pure merveille que j’avais dénichée à la bibliothèque avant de partir.

Les enfants ont beaucoup aimé cette histoire racontée a posteriori par la maman de Mathilde car ils se sont retrouvés dans le personnage de cette petite héroïne. Comme elle, ils ont beaucoup (trop?) de jouets mais comme elle, ce qu’ils aiment c’est autre chose, eux, c’est jouer avec des cartons vides, des boîtes en plastique, pour s’inventer des histoires de pirates et de navires. Mathilde, petite fille très sage au demeurant, elle, aime découper des tas de petits papiers pour créer une couronne d’elfe ou un nid pour un oiseau imaginaire…

Mais tous ces papiers génèrent un véritable bazar dans la maison de Mathilde et un jour, ses parents se mettent en colère, ne supportant plus ce désordre. Alors, ils se fâchent et aspirent tous les papiers, devant une Mathilde anéantie. Face à l’énorme chagrin de leur enfant, qui s’endort baignée de larmes, les parents réfléchissent. Et le matin, trouvent une jolie manière de faire sentir à leur fille combien ils l’aiment.

Et c’est une des raisons pour laquelle j’ai, moi aussi, apprécié écouter et lire cette histoire, au style rapide comme la crise qui s’empare de cette famille, cette façon qu’ont ces parents de prendre du recul par rapport à leur colère qui était beaucoup plus due à leur fatigue qu’à la gravité de la « bêtise ». Un ouvrage qui montre aux grands et aux petits qu’une crise n’est pas définitive, qu’on peut en sortir avec le sourire… 

Je penserai à cette histoire la prochaine fois que je rentrerai dans leur chambre mise dans un désordre incroyable, parce qu’ils auront laissé libre cours à leur imagination en jouant. Et j’espère que je poserai plus tard sur mes petits monstres quand ils seront grands, un regard aussi tendre que cette maman sur sa fille au souvenir de son enfance…

Remarque: ce livre n’a plus l’air d’être édité avec son CD, ce qui est dommage, mais cela reste une très belle histoire à lire… Et peut-être aurez vous la chance de le trouver, comme moi, avec le CD en bibliothèque…

Mathilde et les petits papiers de Béatrice Fontanel. Illustrations de Marc Boutavant. Actes Sud