olafVacances oblige, nous voilà encore en voiture pour des kilomètres et des kilomètres afin de faire le tour des grands-parents. Paris-Lyon-Colmar…Alors seule avec trois petits à l’arrière, il faut bien que je les occupe. Et pour qu’ils ne se fassent pas la collection entière des DVD de Walt Disney depuis 1960, j’emporte avec moi des livres-CD. Nous avons à nouveau pris à la médiathèque l‘histoire du frigo qui s’enrhumait dont je vous avais déjà parlé ici car nous l’aimons beaucoup. Mais cette fois-ci, j’ai aussi pris dans ma mallette à histoires, ce très joli livre à partir de 5 ans sur la musique et sur la différence, qui a déjà été plusieurs fois primé: Olaf, le géant mélomane d’Annelise Heurtier.

Ce que j’aime particulièrement avec cet ouvrage c’est qu’il procure autant de plaisir à sa lecture qu’à son écoute. A la lecture d’abord, car c’est avant tout une très jolie histoire: Olaf est un géant qui vit à l’écart dans les montagnes, ayant bien compris qu’il faisait peur aux hommes. Mais un jour, des randonneurs qu’il a effrayés, malgré lui, laissent, dans leur fuite, une radio. Et Olaf découvre la musique. Un véritable coup de foudre: « Aux premières notes de musique, le géant se figea. Son coeur et ses oreilles n’avaient encore jamais vibré de cette manière. C’était doux, puissant, impossible à expliquer. Il était bouleversé. ». Quand il entend un jour qu’une série de concerts va avoir lieu dans la ville à côté, il n’hésite pas et décide d’y aller coûte que coûte, découvrir comment la magie de la musique se crée. Sur scène, ce seront deux différences qui se rencontreront, le monstre qui fait peur et le musicien aveugle, unis par cet amour de la musique. Les illustrations orangées de Cécile Gambini qui mettent en image ces diverses rencontres ont été très appréciées par mes enfants.

La lecture « classique » de cet ouvrage se suffit à elle-même… Mais l’écoute du CD apporte tant qu’il serait dommage de s’en priver… Un vrai travail a été réalisé pour la mise en musique. Les sons ont été joliment travaillés de sorte qu’on entend la chaleur de l’été et le mystère de la nuit, et la radio qui grésille… ! Sans parler de la musique, avec quelques bons vieux blues qu’il est toujours bon de découvrir! Les très amusantes chansons interprétées avec bonne humeur par le chœur d’enfants Mississipi Blues Devil à la fin de l’album ont remporté un franc succès dans l’habitacle de ma voiture. Une pétillante initiation au jazz…

Cet excellent travail sur l’écoute est sûrement dû également au fait que les éditions benjamins média, depuis 1998, éditent et diffusent des livres-CD destinés à tous les enfants. Leur ligne éditoriale allie un projet artistique et un projet pédagogique original propre au public handicapé visuel grâce au choix des textes, à la mise en forme sonore et à l’association dun support en braille et gros caractères.

Est-ce parce que leur grand-mère ne voyait quasiment plus rien à la fin de sa vie que cette histoire me touche particulièrement et que j’aime la lire aux enfants? Est-ce parce qu’à leur âge, alors qu’elle souffrait de forts maux de tête, sa mère refusait qu’elle porte des lunettes car elle aurait été ainsi trop « différente « de la petite fille idéale rêvée que j’ai à coeur de leur lire cette histoire sur la différence, source de richesses?

Quoiqu’il en soit, à lire ou à écouter, les enfants adorent ce géant d’Olaf!

Bonne lecture et bonne écoute à tous!