quaiNous rentrons d’un long et beau week-end superbement ensoleillé à Cologne … Où nous avons expérimenté avec joie l’échange de nos maisons respectives avec des amis allemands. Quels ont été les bénéfices de cet échange? Si j’ai quelques conseils pour que cela se passe bien, si vous avez, vous aussi, envie de tenter l’expérience? Ce soir, je vous dis tout sur « on a échangé notre maison… »

Le contexte: Imaginez un mois de février bien froid où Mister B. et moi-même, nous nous apercevons qu’il n’y a qu’un pont ce printemps 2016, qu’on a très envie de partir en voyage en famille… Mais que les finances sont basses… Que faire? Me revient alors à l’esprit qu’avec ma chère amie A., nous avions évoqué un jour l’idée un peu farfelue d’échanger nos maisons… C’est un couple franco-allemand, ils habitent à Cologne, ils ont deux enfants dans les âges des nôtres … L’idée fait son chemin… Et pourquoi n’irions-nous pas en Allemagne, pays que j’aime tant depuis que j’y ai vécu plusieurs années? Qu’ai-je à perdre à lancer la proposition ? A. dit oui quasiment tout de suite! Et c’est parti pour cette chouette expérience…

Le concept: Echange maison à Cologne contre maison près de Versailles pendant quatre jours.

Les avantages: plein! En voici quelques uns:

  • Financier: tout d’abord, évidemment, financier. En nous y prenant bien en avance, nous avons eu des billets de train à bon prix. Sur place, nous avons cuisiné le soir chez nos amis et donc à moindre coût. Et comme nous n’avions pas de frais de location ou d’hôtel, nous nous sommes autorisés à nous faire plaisir en mangeant des glaces ou en allant au zoo… Ce que nous n’aurions peut-être pas fait autrement …Et pendant ce temps, nos amis pouvaient profiter de Versailles et de Paris!
  • Comme à la maison: Le fait d’être dans une maison où vit une famille apporte un charme fou au voyage. On est, en effet, chez eux « comme à la maison », avec des jouets, des livres, des vélos, tout ce qu’il faut pour cuisiner, une grande baignoire…Bref, tout pour se sentir bien en famille…sans être pour autant à la maison, avec tout l’attrait de la nouveauté que cela représente! Par exemple, nos petits ont passé quasiment tout leur temps dans le jardin, entre le trampoline, le tracteur et le magnifique bac à sable, alors qu’ils boudent un peu notre jardin en ce moment (« ben oui nous, on n’a qu’une cabane en bois, des trottinettes, un skate » etc etc…)
  • Vivre en immersion: Nous adorons rendre visite à nos amis partout en France et dans le monde. Mais là, dans cet échange, nous étions seuls sans eux… Et de ce fait, nous avons été très rapidement en immersion dans leur environnement et d’autant plus que nous étions à l’étranger. Même si nous aurions eu beaucoup de plaisir à passer ces quelques jours avec nos amis, (et c’est d’ailleurs à programmer très vite), cette expérience fut autre. Je m’interroge: si nous avions été avec eux, leurs voisins nous auraient-ils adressé aussi gentiment la parole dans le jardin? Aurions-nous expérimenté les courses au Penny Market et montré aux enfants les énormes pots de yaourt et les Bretzel au rayon pain? Aurions-nous fait cette si longue balade à vélo dans Cologne, tout simplement parce qu’il n y aurait pas eu assez de vélos pour nous tous?  Vivre cette expérience juste à 5… C’est drôle, cela a un petit côté « aventure en famille », c’est décalé … Cela fait un bien fou!
  • Redécouvrir ses amis: Je ne vous cache pas que pendant 5 minutes quand vous entrez dans la maison… Cela fait bizarre! Être là, dans leurs affaires … Sans eux! Mais passées ces 5 minutes de gêne, c’est aussi une grande joie que de redécouvrir nos amis dans leur « milieu naturel »! Et d’apprendre que le deuxième prénom de leurs enfants est celui de nos ainés, de s’extasier devant la très jolie collection de livres pour enfants français et allemands qu’ils ont, et d’en savoir plus sur leurs goûts culinaires, en ouvrant les placards de la cuisine…
  • Initiation à l’économie collaborative pour les enfants : Les enfants étaient un peu inquiets au départ. Quoi des étrangers allaient jouer et dormir dans leurs chambres? Au retour de ce voyage, ils sont prêts à recommencer! Ils ont bien compris les vertus de cet échange qui leur a permis de passer un si bon week-end … Et ils ont retrouvé toutes leurs petites affaires en place…Nos amis ont bien profité de leur séjour également. Alors, nous les parents, on se dit que ce système d’échange est économique, ludique et bien sympathique! Une jolie manière d’aborder le partage…

grillage

Quelques conseils pour que ce type d’échanges se passe bien:

  • Avoir confiance:  Oui, c’est la base. Je faisais totalement confiance à mon amie A. pour lui ouvrir les portes de ma maison
  • Bien préparer en amont: Cette expérience demande un peu d’organisation au préalable. Auprès de qui récupérer les clés? Comment fonctionne la maison? (chauffage, alarme, particularités de la maison etc…) Pensez à faire un mode d’emploi de votre maison!
  • Être clair des le début sur ce qui est important pour vous et le respecter quand vous êtes de l’autre côté! Par exemple, nous avons insisté sur le fonctionnement des volets et mon amie m’avait dit que son canapé était fragile et donc de ne pas boire et manger dessus… Ce que nous avons scrupuleusement respecté. Nous nous étions aussi mises d’accord sur le ménage que nous aurions à faire en fin de séjour, si nous apportions les draps ou pas etc. Plus c’est clair au début, plus c’est facile ensuite!
  • Prévoyez de laisser dans le frigo de quoi faire à manger le premier soir et le premier petit déjeuner … Ce n’est jamais agréable de courir faire les courses dès son arrivée.. Pour nous, il fut convenu que ce serait pâtes à la carbonara de chaque côté du Rhin le premier soir. Et bien sûr, chacun peut se servir dans les placards pour les autres repas. A noter: une bonne bouteille de vin laissée sur la table en welcome… Cela fait toujours plaisir!
  • Si vos amis ne connaissent pas la région, laissez leur quelques indications sur les choses à voir ou à faire. Et indiquez leur, le cas échéant, le métro/bus/train le plus proche ainsi que le supermarché …
  • Restez connectés: heu, ça, on le met dans quelle poubelle (une vraie question en Allemagne!), c’est où l’aspirateur.. ? Ne soyez pas trop loin de vos portables, car même en préparant bien en avance, on peut avoir des questions dans une maison que l’on ne connaît pas.
  • Et pour terminer, j’ai commencé ces conseils  par la confiance, je finirai par le respect… Évidemment respect absolu de la maison qu’on vous confie, respect absolue de l’intimité de vos hôtes absents.. Bref que du bon sens pour que votre échange se passe aussi bien que pour nous en Allemagne…

Un grand merci à À. d’avoir accepté avec autant d enthousiasme cet échange de maisons!

Nous avons passé un excellent week-end!

PS: On est aujourd’hui le 8 mai… Alors, j’ai, bien sûr, une pensée pour l’Europe, en espérant de tout mon coeur qu’elle demeure pour mes enfants cet espace de liberté, d’échanges, de voyages et surtout de paix qu’elle est pour moi et qu’elle a été lors de ces belles années Erasmus pendant lesquelles j’ai rencontré A.

oeufs