enfants télé

Chez La Turbulette en ce moment, on est en cure de désintoxication... Notre télévision est soi-disant en panne depuis la Toussaint. Car oui, je l’avoue, mes enfants, et notamment mon fils de 6 ans, regardaient trop les écrans…Et il était temps d’y mettre le hola!

Quand Paul était petit nous n’avions pas une position franchement « anti-écran », nous l’avons laissé regarder avec modération des DVD choisis par nos soins, jamais la télévision en direct. Je crois que mes enfants ne savent même pas ce qu’est une publicité à la télé… Mais déjà, à ce moment là vers 3 ans, couper le dessin animé était difficile, générant souvent des colères de la part de Paul, comme hypnotisé qu’il était par l’écran…

Et puis, l’année dernière, nous avons déménagé et je me suis retrouvée seule avec les enfants et un bébé, et un mari souvent en déplacement. Alors je l’avoue, j’ai sûrement lâché un peu du lest en les laissant allumer la télé plus facilement pour pouvoir m’occuper au calme de mon nourrisson, d’autant plus qu’on avait laissé Paul découvrir la fonction Replay de notre Box. Quelle baby-sitter disponible et gratuite, j’avais là à ma disposition! Et le malaise s’est installé doucement.. Tout d’abord, avec cette fonction Replay, je trouvais qu’ils regardaient pas mal d’âneries, bien loin des jolis DVD que je leur faisais  regarder avant, comme le très poétique dessin animé tchèque La petite taupe. Et puis, certes ils étaient calmes, mais j’avais la désagréable impression que plus ils regardaient, plus ils la réclamaient… Que tout tournait autour de ce moment où ils allaient pouvoir se mettre devant la télé… J’étais à la maison, en congé parental, et pourtant j’avais le sentiment qu’ils auraient été mieux chez une nounou ou au centre de loisirs, car ils auraient ainsi sûrement beaucoup moins regardé la télé. Était-ce vraiment ce que je voulais pour mes enfants?

D’autant plus, que le nombre d’écrans se multiplie. S’ils ne sont pas devant la télé, nos enfant peuvent regarder l’iPad ou un jeu sur notre téléphone… Même le simple appareil photo pour enfant propose désormais des jeux vidéos! C’est mathématique, écrans multipliés dans la maison = heures passées devant exponentielles!

Comme je vous l’ai dit ici, je trouve que souvent, le supplément Pomme d’Api, magazine auquel Paul est abonné, est très bien fait. C’est encore le cas de celui du mois de mars (que l’on peut retrouver ici) qui permet justement de faire le point face aux écrans. Et je me suis tout à fait retrouvée dans l’édito quand la rédactrice en chef fait remarquer à propos de l’âge pour regarder la télé que « dans une famille, qui plus est avec une fratrie il y a souvent la théorie…. et la pratique. » Que c’est difficile d’appliquer des règles en fonction de l’âge, je trouve… Pas de télé avant 3 ans? Mais la télévision est au milieu de notre salon, à part pendant la sieste, si Paul regarde, Louise aussi regarde bien sûr… Et Soline, 1 an, commence à y jeter un coup d’œil! De fait, ma fille de 3 ans regarde, donc, plus la télé que son frère au même âge…

Et puis, pendant les vacances de la Toussaint, la box est tombée vraiment en panne. Bien sûr, elle a été vite réparée mais nous avons omis de le dire aux enfants. Pour eux, elle était toujours en panne. C’était un mensonge d’accord, mais je l’assume complètement … Car après quelques jours où ils ont un peu tourné en rond, ils ont retrouvé le chemin de leurs chambres et leurs jouets. Et c’est l’effet totalement inverse qui est en train de se passer… Moins ils la regardent… Moins ils la réclament!!! Car ils pourraient me demander de regarder un DVD, mais même cela ils ne me le demandent pas.. Nous les réservons pour le week end, rendant à ce moment un caractère exceptionnel et donc festif. C’est comme cela qu’ils ont vu pour la première fois la Reine des neiges pendant les vacances de Février quand je devais les occuper pour préparer 10 jours de bagages pour le ski…ll ne faut pas être maso non plus…

Car je ne vais pas vous mentir, ce n’est pas tous les jours facile et il m’arrive souvent de rêver de les coller devant un écran pour pouvoir respirer deux minutes ou écrire ces articles à un autre moment que la nuit… La maison est beaucoup plus en désordre qu’avant (ben oui, puisqu’ils jouent…) ils se chamaillent plus souvent (ben oui, puisqu’ils ne sont pas statufiés devant un écran mais en interaction) mais je tiens car je vois que leurs yeux n’ont plus cette forme carrée… Alors j’invite  leurs copains à jouer, nous ressortons les jeux de société et je les laisse …se chamailler.. Je tiens car comme m’a fait remarquer ma belle mère  » Paul a retrouvé le goût du jeu ». Et depuis 4 mois que la désintoxication est en cours, l’ambiance familiale dans sa globalité s’en ressent! En éliminant la télévision la semaine, j’ai donc réduit drastiquement leurs heures passées devant les écrans… Et augmenté le nombre de livres pris à la bibliothèque! Je laisse Paul regarder l’iPad le mercredi après-midi 30 minutes pendant la sieste des filles et c’est déjà suffisant car il arrive encore à grappiller de temps en temps un jeu sur le téléphone de son père.

Car, je ne souhaite pas, non plus, que les enfants soient déconnectés de leur époque…Même s’il faut être bien clair avec soi-même sur les limites que l’on fixe, selon moi! Je ne vous cache pas que ce n’est pas évident de gérer un petit garçon qui rentre en larmes de chez un de ses copains parce que, lui ne regarde pas Spiderman, n’a pas de Wii, ni de « Mario » sur la télé…Oui, mais c’est comme cela, chez nous, chaque famille trace son chemin, mon fils…

Alors, bien sûr, les enfants savent maintenant que la télé est réparée, mais connaissent aussi désormais bien la règle « pas de télé en semaine! » Combien de temps allons-nous tenir? Je ne sais pas mais je crois que chez nous, la télé va rester encore éteinte quelques temps…

D’ailleurs, cette réflexion sur les écrans m’a aussi amenée à remarquer que nous, les adultes, nous ne donnons pas non plus le bon exemple aux enfants  il faut bien l’avouer, nous qui sommes toujours en train de jeter un œil à nos SMS, mails ou réseaux sociaux! Moi la première… Une prochaine désintoxication en vue chez La Turbulette?

La petite taupe

Supplément parents Pomme d’Api du mois de mars 2015